Une cataracte est un changement de transparence du cristallin. Normalement, le cristallin est transparent, ce qui permet à l’image d’être projetée de façon claire sur la rétine. Quand certaines de ces protéines deviennent anormales, l’image devient floue et déformée et la vision baisse progressivement.
La cataracte survient avec l’âge en général. C’est très rare qu’elle survienne dès la naissance, mais ça peut être le cas. Elle peut être liée aussi à un traumatisme oculaire, une inflammation, un diabète ou encore une rétinite pigmentaire. 

 

ANESTHÉSIE
L’opération se déroule sous anesthésie locorégionale (collyre).

  INTERVENTION

L’opération consiste à inciser le sac cristallin sur environ deux millimètres, puis à y introduire une petite sonde à ultrasons qui désagrège et aspire son contenu, dont les dépôts opaques. 
Elle dure à peine un quart d’heure. Pas d’hospitalisation.

RÉSULTATS

La vision que l’on peut espérer récupérer après une opération de cataracte dépend de l'état de la rétine et du nerf optique. S'ils sont normaux la récupération visuelle sera excellente. Mais si le nerf optique est déjà atteint par un glaucome ou si la rétine centrale l'est par une dégénérescence maculaire, la récupération visuelle après l'opération de la cataracte sera partielle ou minime.

 

SUITES OPERATOIRES

Dans la plus part des cas, la vision est habituellement déjà très améliorée au bout de quelques jours. Cependant il faut comprendre que, pour apprécier pleinement le bénéfice de l’opération de la cataracte. Une correction adaptée par lunettes peut être prescrite au bout de quelques semaines. Ce délai d’attente est nécessaire pour la cicatrisation après une opération de cataracte.

 EVENTUELLES COMPLICATIONS

Les éventuelles complications sont:
L'œdème maculaire cystoïde est une petite réaction de la macula après l'intervention chirurgicale, elle n'est absolument pas liée à la chirurgie. Il s’agit d’une réaction au niveau de la rétine, mais cela n'a rien à voir avec la qualité de la chirurgie.
L’œdème cornéen : Si la cornée reste trouble dans les jours qui suivent l’intervention de cataracte peut être le signe d’une décompensation cornéenne, c’est à dire d’une incapacité de la cornée à s’éclaircir. La face interne de la cornée, dite endothéliale, possède la fonction de pomper en permanence l’eau qui traverse la cornée pour maintenir sa transparence. La défection de cette couche cellulaire peut aboutir à un œdème cornéen chronique, dont l’aggravation peut conduire une greffe de cornée. 
Le décollement de rétine : c’est une complication très rare mais grave, dont la fréquence est plus importante chez le myope fort. Les zones de fragilité rétinienne peuvent être traitées par un laser avant l’intervention de cataracte.

 

Nos tarifs