La fécondation in vitro classique

Il s’agit d’une technique qui a pour but de permettre la rencontre entre l’ovocyte et les spermatozoïdes en dehors de l’organisme. (in vitro).
 

La stimulation ovarienne :


Elle a pour objectif d’assurer le développement simultané de plusieurs follicules sur les ovaires et donc de pouvoir disposer de plusieurs ovocytes.
Elle se déroule en 3 étapes : 
Blocage : les ovaires sont mis au repos, afin d’éviter une ovulation spontanée au cours du traitement.
Stimulation : la croissance folliculaire est assurée par des injections de gonadotrophines. Elle est surveillée par des dosages hormonaux et des échographies.
Déclenchement de l’ovulation : lorsque les follicules ont atteint une certaine taille et que les dosages hormonaux sont jugés corrects, l’ovulation est déclenchée par une injection d’HCG.

La stimulation ovarienne est assurée par des gynécologues hautement qualifiés, qui travaillent en équipe afin d’assurer le meilleur suivi possible.
La stimulation peut être réalisée dans la ville ou le pays d’origine du couple, par le gynécologue traitant.

 

Recueil des gamètes : 


Le recueil des ovocytes par ponction aspiration s’effectue par voie endo vaginale environ trente-six heures après le déclenchement de l’ovulation, sous anesthésie générale.

La patiente est généralement libre en début d’après-midi. Elle devra revenir deux à trois jours après la ponction, à l’horaire convenu, pour procéder au transfert des embryons.

Le recueil de sperme s’effectue dans les chambres individuelles de la clinique.
Le sperme est analysé et préparé afin de sélectionner les spermatozoïdes les plus mobiles.

Fécondation in vitro au laboratoire :

 
L’étape biologique de la FIV se déroule sur deux à trois jours: 
J0 : les ovocytes, après le recueil, sont mis en contact avec les spermatozoïdes préparés : la fécondation peut alors avoir lieu.
J1  :  les ovocytes sont examinés pour savoir s’ils ont été fécondés.
J2 : les embryons commencent à se diviser, ils présentent deux à quatre cellules. Ils sont ensuite transférés in utéro à J2 ou J3.

Le transfert embryonnaire : 


Il est réalisé au moyen d’un cathéter souple et très fin, contenant le ou les embryons. Ce geste indolore ne nécessite ni anesthésie ni hospitalisation. 

Un repos d’une demi-heure est alors recommandé pour éviter d’éventuelles contractions utérines.
Ensuite une vie normale sans efforts trop violents peut être reprise.
Si le couple a donné son accord pour la congélation d’embryons, les embryons surnuméraires de bonne qualité le seront. Ces embryons peuvent être replacés ultérieurement après décongélation.

 

 

La fécondation in vitro avec ICSI
 

 La FIV avec ICSI (Injection Intra Cytoplasmique de Spermatozoïdes) est une variante de la FIV dans laquelle le spermatozoïde est injecté directement dans l’ovocyte. Elle se justifie notamment dans les situations où il est difficile d’obtenir du partenaire masculin une quantité de spermatozoïdes suffisante. Le déroulement d’une FIV avec ICSI est le même que celui d’une FIV, seule l’étape de mise en fécondation diffère. Un spermatozoïde est injecté dans chaque ovocyte après le recueil.  Cette micro injection est faite sous microscope avec un dispositif de grande précision.  Il s’agit d’une intervention nécessitant une bonne technicité que nos équipes l’assurent avec aisance. Le spermatozoïde injecté peut provenir de sperme frais, mais aussi en cas de nécessité on peut l’obtenir par aspiration du testicule ou de l’épididyme. Les spermatozoïdes peuvent être conservés par congélation.
A la sortie du centre d’assistance médicale de procréation, le couple reçoit un compte rendu de toutes les étapes, ce qui aidera le médecin traitant à suivre sa patiente à son retour.


RESULTATS :

Les résultats de nos équipes en termes de grossesses sont conformes aux normes internationales (entre 25 % et 30% de grossesses cliniques).


Stimulation ovarienne

Ponction folliculaire

Décumulation

Préparation du sperme

Transfert embryonnaire

Cultre d'embryons

Préparation de l'endomètre 

microinjection 

Nos tarifs