Chirurgie des paupières


 

 

La chirurgie esthétique du visage concerne également :

les paupières.
le vieillissement du regard donnant un air triste et fatigué.


La blépharoplastie traite les paupières supérieures et/ou inférieures sans changer l'expression du regard, en corrigeant l’excès de peau et de graisse des paupières afin de lui rendre un aspect moins lourd et moins fatigué en lui conservant son aspect naturel. 

 

Paupières supérieures :

La blépharoplastie supérieure concerne les paupières tombantes et lourdes. Les incisions sont dissimulées dans le pli palpébral situé entre la partie mobile et la partie fixe de la paupière et se prolongent un peu en dehors dans une ride de la patte d’oie.
Elles permettent d’enlever d’emblée la peau en excès ainsi que les poches situées sur la zone interne si nécessaire.

Paupières inférieures :

La blépharoplastie inférieure concerne les paupières ridées par le relâchement cutané et affaissées. Les incisions sont placées un à deux mm sous les cils et se prolongent également un peu en dehors dans une ride la patte d’oie. Les poches graisseuses, au nombre de trois, sont enlevées.
La blépharoplastie inférieure moderne retire ces poches graisseuses de façon modérée afin d’éviter un regard creux. S’il existe de la peau en excès, elle est retirée en fin d’intervention de façon limitée afin d’éviter l’œil rond.

 

La blépharoplastie se pratique vers la quarantaine lors de l’apparition des premiers signes d’altération cutanée due au vieillissement ou plus précocement, si les disgrâces sont d’ordre congénital. Cette intervention concerne aussi bien les hommes que les femmes.

ANESTHÉSIE

Généralement, la blépharoplastie est réalisée sous anesthésie locale.

 

  INTERVENTION

Après le bilan préopératoire réalisé pour éliminer le risque de trouble de la coagulation et l’examen ophtalmologique pour dépister une éventuelle pathologie oculaire susceptible de contre-indiquer l’opération, l’intervention est planifiée.

Un lifting des paupières dure entre vingt minutes et une heure selon le nombre de paupières à traiter et le type de correction à apporter.

RÉSULTATS

Les résultats habituellement très satisfaisants s’apprécient quatre à six semaines après l’intervention, le temps que les tissus retrouvent leur souplesse et que les cicatrices approchent de leur maturité.

Le regard paraît plus reposé et la personne rajeunit visiblement d’une dizaine d’années. Le résultat sera optimal trois à six mois après l’intervention. 

SUITES OPÉRATOIRES 

Les premiers jours, il est conseillé de prendre beaucoup de repos en évitant tout effort violent. Peu de douleurs sont occasionnées les premières 24 heures, les patients peuvent ressentir néanmoins, un certain inconfort, notamment une sensation de tension des paupières.
Médicalement, les suites opératoires sont essentiellement marquées par un œdème (gonflement), des ecchymoses (bleus) restant variables selon les patients et leur sensibilité cutanée.
Les suites de cette opération s’atténueront progressivement quelques jours après l’opération.

EVENTUELLES COMPLICATIONS

Les éventuelles complications sont :
 Les hématomes : Ils peuvent être évacués s’ils sont trop importants, par administration de médicaments accélérant la vitesse de sédimentation de sang.
 
Difficulté de cicatrisation : très rares, il peut toutefois arriver que les cicatrices ne soient pas, à terme, aussi discrètes que prévues.
 
Les kystes épidermiques : ils peuvent apparaître le long des cicatrices, s’éliminent souvent spontanément, et n’affectent pas la qualité du résultat final.
 
Lagophtalmie  (impossibilité de fermer totalement la paupière supérieure) en cas d’excès de retrait de peau lors d’une blépharoplastie supérieure. Si le phénomène persiste au-delà des premiers jours, une correction chirurgicale sera nécessaire.

 

Nos tarifs