La génioplastie permet d’améliorer la forme d’un menton disgracieux en rétablissant l’équilibre du visage de face et de profil.

Elle consiste en une modification des contours du menton par augmentation ou diminution de son volume.

Deux types d’imperfections du visage: le menton saillant, qui est trop avancé ou le menton fuyant, qui est trop reculé.

ANESTHÉSIE

L’opération du menton se fait sous anesthésie locale ou générale.

 

INTERVENTIONS

Pour corriger un menton en galoche, deux techniques sont possibles : 
Le chirurgien lime le bord inférieur de l’os mandibulaire afin de diminuer la projection du menton
A travers l’ostéotomie de recul du menton c'est-à-dire que le chirurgien coupe l’os en excès puis il refixe la partie avant du menton à l’aide plaquettes et de vis métalliques.

Pour corriger un menton fuyant, trois techniques sont possibles :
La pose d’un implant menton : La prothèse est dissimulée par l’épaisseur de la graisse et des muscles du menton. Le choix de la prothèse dépend à la fois du défaut esthétique à corriger, des souhaits du patient et des habitudes du chirurgien. Les implants du menton ont également des formes diverses : prothèse centrale, prothèse avec des petites ailes latérales…

L'ostéotomie d'avancement du menton : Le chirurgien coupe l'os du menton dans le sens horizontal afin de créer un fragment osseux qui est ensuite avancé et fixé dans la position désirée à l’aide de plaquettes et de vis métalliques.
La greffe osseuse : Le chirurgien prélève la greffe dont il a besoin sur la bosse du nez lorsqu’il fait une profiloplastie ou bien sur le crâne, le bassin, etc. pour remodeler le menton.
L’hospitalisation dure entre une heure et une heure et demie.

RÉSULTATS

 Le résultat d’une chirurgie esthétique du menton est visible immédiatement et prend son aspect définitif après 3 mois.

 

SUITES OPÉRATOIRES

Le patient peut bouger la mâchoire sans risque. Il porte un pansement modelant sous le menton pendant une semaine. 
Les aliments sous forme liquide doivent alors être privilégiés les premiers jours. La reprise de l’activité se fait après une semaine.

EVENTUELLES COMPLICATIONS : 

Les éventuelles complications sont :
Le déplacement de l’implant : si cet implant est mal calé dans les tissus, il peut se déplacer et une nouvelle opération est alors nécessaire pour le corriger
Le risque d’infection: une infection peut survenir autour de l’implant. Un traitement antibiotique peut être envisagé
Le changement de la sensibilité perçu par certaines personnes dans la lèvre inférieure et les dents.
Le risque d’asymétrie, lié à la structure irrégulière des tissus autour de l’implant. Dans ce cas, une deuxième opération est encore indispensable.

Nos tarifs